Gemmell l’éternel

Aujourd’hui, vendredi 24 août, sort en librairie la production Bragelonne du mois. Parmi les réjouissances se trouve le dernier livre du Grand Homme qu’il nous restait à traduire.Ceux qui se sont procuré Reine des batailles, en début d’année, comprendront vite que Le Faucon éternel en est la suite. Cet exercice du diptyque (parfois seulement spirituel), l’auteur l’affectionne particulièrement, comme vous le savez : Loup blanc/Les Épées de la Nuit et du Jour, Le Fantôme du Roi/La Dernière épée de pouvoir… on peut aussi voir Rigante comme un double-diptyque, après tout.

Mais revenons à ce Faucon éternel :

Les highlanders ont été écrasés par les armées ennemies. Depuis trop longtemps aliénés par le cruel Baron Gottasson, ils ont perdu toute fierté et toute confiance. Leur unique espoir repose sur Sigarni, une jeune fille farouche et obstinée. Descendante du plus puissant roi des Highlands, elle est la seule capable de mobiliser son peuple et de briser enfin le joug des tyrans. Il est temps pour Sigarni de faire face à son destin et de devenir la Reine des Batailles…

C’est donc la vaillante Sigami qui devra se charger de représenter David pour sa dernière publication française. Rassurez-vous, son aventure épique rimera, cette fois encore, avec honneur, sacrifice et bravoure. Il ne pouvait pas en être autrement, en même temps…

Bien sûr, l’idée qu’il n’y aura plus de roman du maître nous peine beaucoup. Le sentiment de perte que nous ressentions à l’époque de la fin du cycle de Drenaï est plus puissant encore. Mais reste la satisfaction d’avoir partagé avec vous un peu de son âme, par l’intermédiaire de ses livres.

Il nous faut vous avouer aussi que, depuis quelques mois, nous avons une raison de nous réjouir. Une raison de nous dire que l’héritage de David Gemmell perdurera sous une forme inespérée.

Cette raison, c’est Stella Gemmell, l’épouse de notre défunt ami. Celle qui a mis un terme au cycle de Troie à la disparition de ce-dernier avait souhaité prendre du recul avec la littérature. Mais, si vous n’étiez pas déjà au courant de l’excellente nouvelle, nous sommes heureux de vous annoncer qu’elle est finalement revenue à l’écriture. Son premier livre sortira l’année prochaine en version originale.

The City est un roman extraordinaire. Vraiment. Vous pouvez dès maintenant en savoir plus sur le livre par l’intermédiaire de notre boss, Alain. Traducteur et ami proche de David, il a eu l’opportunité de découvrir la merveille. Pour cela, il vous suffit de cliquer ici.

S’il on vous raconte tout ça, ce n’est pas pour rien. Car Bragelonne aura l’immense joie de publier le livre dans sa version française. Si notre humble maison n’était pas intimement liée au clan Gemmell, nous nous serions battus pour acquérir ce droit. Parce qu’un tel livre devait être publié par Bragelonne, vous en conviendrez.

Mais nous n’en sommes pas encore là. Nous aurons l’occasion de revenir sur cette nouvelle aventure le moment venu. En attendant, nous vous laissons, pour la dernière fois, entre les mains de David, que nous saluons avec émotion, là où la Source l’a emporté, dans le Hall des Héros.

4 réflexions au sujet de « Gemmell l’éternel »

  1. Bonjour,

    Pourquoi ne sortez vous pas le roman papier et ebook en même temps. J’ai un ebook et suis dans l’attente des derniers Gemmell et Feist en ebook?

    Cordialement

  2. Nous avons une politique de sortie simultanée lorsque cela est possible. Ce n’est pas le cas ici, mais la version numérique arrivera bien un jour ou l’autre.

  3. C’est nouveau, que votre flux RSS ne contienne plus les articles entiers mais seulement une accroche avec un lien vers la page Web de l’article ? C’est très agaçant pour les suivre dans un lecteur de flux…

  4. Ping : Brèves et trucs Geeks du lundi 27 août 2012 | Le blog de la Fantasy Team

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *