Les Voyages de Peter F. Hamilton

En attendant la prochaine œuvre de l’auteur, qui s’inscrira elle aussi dans sa grande saga du Commonwealth, nous vous proposons un ouvrage un peu spécial…

« Je ne suis pas le plus prolifique des auteurs en matière de nouvelles » précise Peter dans l’introduction du livre.

Admettons. Mais quand il s’y met, il livre des nouvelles aussi sensationnelles que ses romans. Alors bon…

Publié l’an dernier en Grande-Bretagne, Manhattan à l’envers était l’ouvrage tout trouvé pour faire patienter les fans de l’écrivain, désireux d’avoir une suite à L’Étoile de Pandore et à La Trilogie du Vide, deux cycles considérés aujourd’hui comme certains des plus récents chefs-d’œuvre que le space opera ait vu naître.

Ce recueil réunit les sept nouvelles écrites par Hamilton depuis 1998 :

  • En regardant pousser les arbres
  • Un électorat qui marche
  • Si du premier coup
  • Le Chaton éternel
  • Le Piège à démons
  • Manhattan à l’envers
  • Béni par un ange

Certains de ces textes sont originellement parus dans des anthologies ou des magazines anglo-saxons. En France, vous avez peut-être déjà eu sous les yeux ceux qui ouvrent et ferment le recueil : En regardant pousser les arbres faisait partie de l’excellent Faux rêveur (réédité l’an dernier dans la collection 10 ans – 10 €… mais de nouveau épuisé) ; Béni par un ange * était intégré dans le non moins excellent Nouveau Space Opera.

Toutes les autres œuvres sont inédites dans la langue de Molière et aussi épatantes. Et, comme vous pourrez vous en rendre compte une fois l’objet en main, elles ne sont pas particulièrement courtes…

Les relations inter-espèces, la définition future du terrorisme, le voyage dans le temps ou encore l’immortalité : les sujets de prédilection d’Hamilton se retrouvent là aussi dans cet ouvrage. Notez au passage que certaines nouvelles utilisent d’ailleurs le Commonwealth comme toile de fond. Et c’est Paula Myo, le personnage fétiche de l’auteur britannique, qui vous servira de guide !

À votre tour, chers lecteurs francophones, de pouvoir tenir cette petite pépite entre les pognes. Comme pour nos voisins anglais, ce recueil devrait pouvoir vous faire tenir en attendant The Great North Road, le prochain roman de Peter, d’ores et déjà prévu pour l’an prochain en VF. (Et il y aura bien d’autres surprises en matière de SF, d’ailleurs.)

Et si vous ne connaissez pas encore cet univers foisonnant, c’est un bon moyen d’y entrer !

Manhattan à l’envers sort demain, le 23 novembre, en librairie.

* Si vous voulez vous faire une idée à moindre coût, cette nouvelle est également dispo dans notre catalogue numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>