Anno Dracula… Continuo

L’an dernier, nous avions le privilège de rééditer ce qui est pour nous l’un des plus grands romans sur le vampirisme. Ce plaisir est aujourd’hui prolongé avec la sortie du deuxième roman de Kim Newman situé dans le même univers : Le Baron rouge sang.

Tout d’abord, remettons le contexte en place…

Anno Dracula de Kim Newman

Anno Dracula est une suite alternative au mythique roman de Bram Stoker dans laquelle le célèbre comte n’aurait pas été vaincu par Van Helsing et ses complices. Le victorieux vampire en aurait profité pour offrir le baiser des ténèbres à la Reine Victoria et, par là même, révéler l’existence des suceurs de sang au monde entier.

Sous le règne tyrannique du « Prince Consort », les vampires ont formé une nouvelle aristocratie qui dura un certain temps… jusqu’à ce qu’un certain Jack ne commence à sévir dans le quartier de White Chapel. Cette série de crimes, sans lien apparent avec sa Majesté, réunit une haute fonctionnaire de police, la vampire Geneviève Dieudonné, et l’agent du très secret Diogenes Club, Charles Beauregard. Leur rencontre fut la première étape de la défaite de Dracula.

Et nous voici trente ans plus tard…

1309-anno-1918

Les non morts font désormais partie de la société, mais le Royaume est libéré du joug du plus célèbre d’entre eux. Pour autant, le comte n’a pas dit son dernier mot. En manipulant le Kaiser, Dracula est devenu le commandant en chef des armées d’Allemagne et d’Autriche-Hongrie. Le conflit entre les grandes puissances européennes était inévitable. C’est ainsi que commença la Première Guerre mondiale de cette autre réalité.

Malgré son âge, Beauregard reste l’ennemi juré du comte et tente de déjouer tous ses complots. Pour contrer le plan de son adversaire, il fait appel à son jeune protégé, Edwin Wintrop. Avec l’aide de la journaliste Kate Reed, ce dernier devra combattre sur bien des fronts, et notamment dans les airs, là où l’atout de Dracula est tout-puissant : Manfred von Richthofen. Cet homme est resté dans l’Histoire – la nôtre, comme celle contée par Kim Newman – sous un titre que craignaient tous les aviateurs…

Tous les éléments qui ont fait d’Anno Dracula un véritable prodige des littératures de l’imaginaire sont également réunis dans Le Baron rouge sang. Si Newman s’émancipe du décor créé par Stoker, il continue de jongler avec l’Histoire et le mythe du vampire, avec encore plus de maîtrise.

Ainsi, vous croiserez bon nombre de personnalités historiques : Edgar Allan Poe, Winston Churchill, Mata Hari, Hermann Göring, Béla Lugosi et autres têtes couronnées. Mais aussi beaucoup de personnages fictifs que vous avez pu croiser dans la littérature vampirique ou les œuvres de Jules Vernes, Clark Ashton Smith ou encore Erich Maria Remarque.

On ne va pas en faire le listing exhaustif ici, il serait dommage de vous gâcher les surprises, car retrouver tous ces invités fait justement partie de l’immense plaisir que procure ce roman.

Mais rassurez-vous : qu’importe que vous les (re)connaissiez ou pas, la lecture d’Anno Dracula premier du nom n’est pas non plus indispensable (même si elle est vivement conseillée) pour comprendre les tenants et les aboutissants de cette histoire. Vous ne pourrez pas faire autrement que de l’apprécier. Parole !

Anno Dracula 2018 : Le Baron rouge sang est maintenant disponible en librairie et en numérique.

Pour plus d’information sur l’œuvre de Kim Newman, cliquez ici.

2 réflexions au sujet de « Anno Dracula… Continuo »

  1. Génial ! il donne autant envie que le premier volume (je me suis régalé, meme si selon moi la fin a été… hum… expédiée).
    j’attendais cette « suite » avec impatience… mais je vais hélas devoir patienter pour des raisons de budget.

  2. « Le jugement des larmes » est-il prévu pour la ré-édition ? Et si oui, pour quand, s’il vous plait ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *