Le casting de La Voie de la Colère

À moins d’une petite semaine de la sortie du premier tome de la trilogie Le Livre et l’Épée, nous souhaiterions vous présenter les personnages marquants de cette histoire. Sans rien spoiler, cela va de soi…

Qualifier chacun des personnages ci-dessous de personnage principal serait beaucoup dire. Mais chacun d’eux a une importance capitale dans le déroulement du récit d’Antoine.

Nous pensons utile de vous présenter La Voie de la Colère du point de vue de ces cinq individus. Mais ce de façon très sommaire, afin de ne pas détruire votre future lecture.

D’ailleurs, vous n’êtes pas obligés de lire ce qui suit, entendons-nous bien. 🙂

Le Livre et l'Épée #1 : La Voie de la Colère d'Antoine Rouaud

  • Dun-Cadal : Il fut le plus grand général du défunt Empire mais, aujourd’hui, ce n’est plus qu’un ivrogne hanté par d’autres démons que celui de l’alcool. La rencontre de cette jeune femme va faire ressurgir en lui bien des choses. C’est cet ancien héros qui va nous livrer cette histoire. Celle que le monde ignore, et qu’il n’a jamais racontée.

 

  • Viola: Cette jeune historienne paraît poursuivre un but noble, celui de la connaissance. Mais elle semble en savoir bien plus sur l’ex-soldat que lui-même. Elle et son garde du corps dissimulent sans nul doute secret. Et, étrangement, c’est lorsqu’elle retrouve enfin Dun-Cadal que les meurtres commencent… 
  • Grenouille : Il aurait pu être le plus grand des Chevaliers, mais l’élève de Dun-Cadal n’a pas survécu à la révolution. Pourtant, il hante encore son mentor. S’il n’avait pas croisé sa route, l’Histoire aurait été écrite autrement. Sans aucun doute le personnage central de cette épopée. 
  • L’Empereur : Asham Ivani Reyes fut un monarque respecté, mais ses craintes ont eu raison de son règne. Dun-Cadal a non seulement été un serviteur dévoué, mais également un confident de l’Empereur. Un ami. Or les amitiés, comme les empires, peuvent se briser… 
  • Logrid : La Main de l’Empereur. Son espion. Son assassin. Nul ne sait ce qu’il est devenu, après la chute de l’ancien régime. Tous ceux qui connaissaient son existence le croyaient mort. Pourtant, dix ans après sa disparition, il serait de retour…

La Voie de la Colère sortira dans toutes les bonnes librairies de Belgique, Suisse, France et de Navare le jeudi 31 octobre. Il sera disponible sous forme numérique dès le lendemain. (Et quelques semaines plus tard au Québec.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *