Sorties numériques – semaine 46: Ange, David Gemmell, S.A. Swann, Patricia Briggs…

Voici la liste des différentes sorties de la semaine pour le catalogue d’e-books commun à BragelonneMilady et Castelmore.

Rigante #2 : Le Faucon de Minuit de David Gemmell

LE LUNDI 11 NOVEMBRE :

Logo Brage

  • Il était trois petits enfants d’Ange (0,99 €)
  • Le Bonheur en Cévennes en 2155 / Voici les coupables / Mort d’un cheval de Michel Jeury (0,99 €)
  • Le Chioff d’Eric Frank Russell (0,99 €)
  • Mutant à vendre d’Eric Frank Russell (0,99 €)
  • Triste fin d’Eric Frank Russell (0,99 €)

 

LE MERCREDI 13 NOVEMBRE :

Logo Milady Graphics

  • Fluorescent Black de M.F. Wilson, Nathan Fox & Jeromy Cox (12,99 €)
  • Locke & Key #29 de Joe Hill & Gabriel Rodriguez (1,49 €)
  • La Légende de Drizzt : Neverwinter Tales #3 de R.A. Salvatore & Geno Salvatore (1,99 €)

 

LE VENDREDI 15 NOVEMBRE :

Logo Bragelonne

  • Rigante #2 : Le Faucon de Minuit de David Gemmell (9,99 €)
  • La Louve et la Croix de S.A. Swann (9,99 €)

Logo Milady

  • Corbeau #1 : Aile de corbeau de Patricia Briggs (4,99 €)

 

LE SAMEDI 16 NOVEMBRE :

#SaturdayBookFever

  • ****** ***** de J** *********** (0,99 €)

 

Alors que Milady Graphics propose l’une de nos plus grandes fiertés, le graphic novel Fluorescent Black, vous trouverez également un éventail d’autres petites perles qui n’avaient, jusqu’ici, pas eu droit aux honneurs du numérique.

Vous noterez aussi la présence d’un nouveau rabais à l’occasion d’un SaturdayBookFever. Et cette fois, ce n’est rien de moins que l’une des plus importantes parutions de l’année dont le coût sera réduit à moins d’un Euro, ce samedi seulement !

6 réflexions au sujet de « Sorties numériques – semaine 46: Ange, David Gemmell, S.A. Swann, Patricia Briggs… »

  1. Bonsoir
    J’ignore si c’est de votre fait ou celui d’une structure spécialisée dans la numérisation des documents, mais depuis quelques temps, j’ai remarqué une baisse de qualité des parutions numériques (surtout dans la collection Bragelonne Classic). Beaucoup de coquilles, fautes de français, phrases incomplètes ou incompréhensibles…
    Alors je vous pose la question : y a t-il une relecture ou laissez-vous le logiciel de numérisation faire tout le travail ?
    C’est dans la série des romans de Algis Budrys que j’ai remarqué le plus d’erreurs !
    Bon, malgré cela, j’adore ce que vous faites et je continuerais à faire parti de vos plus fidèles lecteurs…

    Richard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *