La Fin du Magicien… et celle de toute une époque

Aujourd’hui sort le dernier tome de La Guerre du Chaos, qui est aussi l’ultime volet de la grande fresque de Raymond E. Feist.

Entendons-nous bien. L’auteur continuera d’écrire et il nous reste trois romans indépendants situés dans le monde de Midkemia à publier (à partir de l’an prochain). Mais La Fin du Magicien marque aussi celle du cycle de Guerres de la Faille, initié dans Magicien, il y a trente et un ans de cela…

La Guerre du Chaos #3 : La Fin du Magicien de Raymond E. Feist

Cet ultime opus voit le Royaume des Isles au bord de la débâcle. Le trône est vide et les rivaux sont prêts à en découdre. Hal, désormais duc de Crydee, doit défendre son pays pour que le roi puisse être choisi par le congrès des Seigneurs plutôt que par la force des armes. Mais les hommes ne représentent peut-être pas la pire menace : quelque part dans les Tours Grises, le danger guette. Pug, Magnus et les autres magiciens de Midkemia doivent se préparer à faire le sacrifice ultime s’ils veulent sauver leur monde.

C’est donc une page importante de l’histoire des littératures de l’imaginaire qui se tourne. C’est un peu bizarre, et nos sentiments sont partagés, comme les vôtres, certainement. C’est aussi le moment idéal pour vous remercier de toutes ces années où vous avez démontré votre fidélité à chaque nouvelle parution, et ce dès ce jour de 2003 où nous annoncions que ce grand monsieur avait accepté que nous publiions ses ouvrages.

Une fidélité qui s’est renouvelée ces derniers temps sur les terrains du numérique, car Ray Feist est devenu le troisième best-seller d’e-books en France, tout genres confondus ! Nous rappelons d’ailleurs qu’une opération de grande envergure se tient à partir d’aujourd’hui, sur tous les stores. Cliquez ici pour en savoir plus.

Une nouvelle fois, merci pour tout. Et bonne lecture de ce grand final…

Une réflexion au sujet de « La Fin du Magicien… et celle de toute une époque »

  1. Ah làlà, cette sage m’aura donné des heures et des heures de lectures, merci à vous monsieur Feist pour vos écrits, de même que merci à vous Bragelonne!
    Je me procurerais le livre après les examens de fins d’années :D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *