Snark : tout, tout, tout, vous saurez tout sur l’impression à la demande !

Notre collection primo-numérique a été lâchée dans l’Interweb il y a maintenant un peu plus d’un mois. Il est donc grand temps d’évoquer l’aspect matérialisé de la chose.

Nous l’avions promis dès l’annonce du lancement de la collection : si les titres publiés par Snark sortent d’abord sous forme d’e-book, chacun d’eux aura droit à une exploitation papier grâce à un système d’impression à la demande.

La preuve en images :

1

2

Fortune Cookies de Silène Edgar et Seuls de Mathias Moucha, deux des trois titres du lancement, sont dès à présent disponibles à la commande, peu importe le point de ventes que vous fréquentez : librairie de quartier, grande surface spécialisée, site de vente en ligne, etc. Quel que soit votre interlocuteur, il vous suffira de lui indiquer le numéro ISBN (voir plus bas) de ces éditions imprimées pour qu’il puisse les acquérir pour vous.

Le délai moyen de livraison d’un titre commandé est de 48 heures. Il n’y aura aucun stock : l’acte de commande du libraire lance l’ordre d’impression, au cas par cas. C’est notre partenaire, la société Lightning Source, qui permet la mise en place de ce service.

Ainsi, les lecteurs attachés au papier pourront acquérir une version imprimée des parutions Snark, en grand format. Les clichés ci-dessous comparent nos deux premiers titres à deux autres sorties traditionnelles de Bragelonne. C’est le même format, à deux millimètres près.

3     4

Nous avons souhaité attendre un peu avant de vous annoncer concrètement tout ceci car nous sommes encore en train de mettre en place ce système. Le délai qui sépare la version numérique de la version imprimée sera assez court. Le processus étant en cours de rodage il faut actuellement patienter quelques semaines mais nous devrions pouvoir proposer une sortie simultanée très prochainement !

Vous ne manquerez pas remarquer que Jeff Balek et son Rêve Oméga n’est pas présent aux côtés de ses petits camarades. C’est parce que les feuilletons sont l’exception qui confirment la règle : les épisodes sont trop courts pour permettre leur impression. Par conséquent, ce sont des éditions intégrales, réunissant l’ensemble d’un feuilleton ou d’une saison, qui seront mis à disposition, peu de temps après la fin de leur parution numérique.

Maintenant, parlons des prix.

Pour acquérir Fortune Cookies dans sa version imprimée, il vous coûtera 14,90 €. 16,90 dans le cas de Seuls. Comme pour le reste de notre production, c’est la pagination qui détermine principalement la grille tarifaire de Snark. Les deux exemples que nous vous présentons sont de courts romans, il y aura donc des titres plus chers à l’avenir, mais nous espérons ne pas dépasser le cap symbolique de 20 €.

Cette gamme de prix est donc moins haute que celle du reste de Bragelonne. Mais forcément plus que les équivalents numériques des mêmes ouvrages, ce qui est logique. Comme pour n’importe quelle publication traditionnelle, le montant de l’impression est important et d’autant plus dans le cas d’une impression à la demande. C’est un service qui sort de l’ordinaire et qui à un coût.

Voilà, vous savez l’essentiel. Si cet article n’a pas répondu aux questions que vous vous posez, le module de commentaires ci-dessous est à votre disposition. Vous pouvez également nous interpeller sur les réseaux sociaux.

D’ailleurs, toutes les questions que vous nous avez posées sur Snark trouveront leurs réponses d’ici peu de temps, sous la forme d’une FAQ.

Sur ce, et quelle que soit la manière, nous vous souhaitons de bonnes lectures !

 

  • Fortune Cookies de Silène Edgar
    978-2-35294-765-3
    140 pages
    14,90 €
  • Seuls de Mathias Moucha
    978-2-35294-766-0
    192 pages
    16,90 €

13 réflexions au sujet de « Snark : tout, tout, tout, vous saurez tout sur l’impression à la demande ! »

  1. Impeccable tout ça! 😉
    Merci pour les allergiques au numérique.
    Juste une question, une idée de la date à laquelle La vision de l’Encercleur de Christelle Verhoest sera à son tour disponible en version papier?

    Par avance merci,

    cdlt,

    Northstar

  2. Enfin un signal positif de ce que sera l’avenir : le numérique et le papier ne sont ni concurrents ni opposés, ils ne s’adressent pas aux mêmes usages (ni sans doute aux mêmes publics) ; le « print on demand » associé au numérique sera le seul garant d’une certaine diversité éditoriale, d’une vitalité des littératures, et au passage permettra sans doute aux éditeurs et aux auteurs de créer un réel éco-système viable, ce qui n’est pas économiquement prouvé pour ce qui concerne le numérique. Bravo pour cette démarche, pour votre engagement, et pour ainsi montrer qu’il y a d’autres voies que le simple comportement moutonnier/suiveur qui pré-suppose la disparition du livre papier en s’appuyant sur l’expérience (différente) de la musique.

  3. Bonjour,
    Belle initiative! Y a t-il une chance de voir les séries interrompues comme Dresden, Frey, Nightside, Nécroscope, Codex Alera,… joindre cette collection d’impression à la demande?…

    Livresquement,
    Anthony

  4. Alors là chapeau !
    une nouvelle fois bravo pour votre initiative.

  5. Non. Comme nous l’avons déjà dit, Snark n’a pas pour vocation de publier les suites de séries qui, malheureusement, se plantent. Par contre, au moins l’une de celles que vous avez cité devrait continuer.

  6. Je pense que Le premier tome de Sombre héritage devrait pouvoir débarquer dès la fin du mois. On l’annoncera sur nos réseaux. 🙂

  7. Dommage! Cela aurait pu être une solution… Mais il y a visiblement une bonne nouvelle quand même… Est-ce Frey ou Dresden qui continera? ;p

  8. Très intéressant !
    Est-ce que Sombre Héritage aura bientôt sa version papier disponible ?

  9. Tour d’abord un immense merci aux éditions Bragelonne pour cette incroyable initiative, depuis le temps que je rêvais d’une telle démarche chez une maison d’édition sans oser y croire… Merci du fond du cœur.
    J’aurais une question un peu triviale (voire même stupide ^^’) à poser au sujet du délai de fabrication des livres. Vous expliquez que Lightning Source imprime les livres à la demande et que le délai de livraison est de 48h (encore que j’imagine que cela puisse varier suivant la plateforme) mais j’aurais voulu savoir combien de temps le livre met à être imprimé avant d’être expédié, si possible.

    Encore une fois mille merci à vous. Je vous souhaite une excellente continuation!

  10. D’après ce qu’on m’a dit, ça prend une petite quinzaine de minutes à partir du moment où le technicien appuie sur le bouton. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *