Revivez la Guerre du Livre numérique

Ce titre pourra paraître un peu pompeux, mais il est tout à fait approprié : tel un grand reporter de guerre, Andrew Richard Albanese est allé au front pour recueillir toutes les informations qui lui permettraient d’expliquer comment AppleAmazon et les six plus gros éditeurs américains ont transformé le marché du livre numérique… en l’espace d’une seule et unique nuit.

Le Snark accueille, à partir de demain, un e-book qui sort de nos propres normes, pour deux raisons. D’abord, parce que c’est la première traduction de notre collection primo-numérique, et ensuite, car il ne s’agit pas d’une fiction. Mais comme Bragelonne publie ponctuellement des essais (et à dire vrai, on va prochainement augmenter la cadence, comme vous l’apprendrez bientôt), la sortie de celui-là n’est pas illogique. D’autant plus que son sujet est indéniablement lié à l’identité numérique de Snark.

Avant de vous parler du livre, nous devons présenter son auteur. Andrew Richard Albanese travaille au magazine Publishers Weekly, le magazine américain de référence sur le monde du livre. En tant que senior writer, il est l’un des témoins les plus attentifs de l’évolution du marché, et un de ses domaines de prédilection est le numérique. Vous pourrez vous en rendre compte, en consultant cette page réunissant tous les articles écrits par le journaliste, il a scrupuleusement suivi les différentes affaires juridiques qui ont rythmé le secteur ces derniers mois.

Et parmi elles, celle qui a fait les gros titres dans la presse : la lutte sans merci qui a opposé AmazonApple et les principaux groupes littéraires du globe sur le prix des e-books.

 1404-guerre-numerique

Cette affaire a commencé peu après qu’Amazon ait lancé sa liseuse, le célèbre Kindle, et adopté un prix unique pour la quasi-totalité des nouveautés numériques : 9,99 $. Rappelons que contrairement à la France, ce sont les points de vente qui attribuent le prix des livres, au États-Unis. Ils ne sont pas soumis à un équivalent de la loi Lang.

Cet audacieux pari aura bouleversé le marché du livre à jamais. Leader incontesté de la vente de livres, Amazon est devenu le pire ami (ou le meilleur ennemi) de toute la profession littéraire. Cette situation fut très vite jugée critique par les six plus grands éditeurs de la planète : Hachette, Harper Collins, MacMillan, Penguin, Random House et Simon & Schuster, soudainement pris en otages pas un système adopté par l’immense majorité des lecteurs américains.

Mais un challenger se préparait à défier le champion. Apple, bien sûr.

L’histoire récente retient que les six éditeurs auraient passé un pacte secret avec l’entreprise de Steve Jobs pour servir de contrepoids. C’est, du moins, les conclusions de la justice nord-américaine suite au procès antitrust qui s’est conclu il y a quelques semaines, et qui a condamné Apple, les éditeurs ayant préféré trouver un terrain d’entente.

Mais comment en sommes-nous arrivés à cette situation ? C’est là que notre ami journaliste entre en jeu. Profitant du procès pour établir un compte-rendu complet, Albanese retrace toute la chronologie de l’affaire, du fameux jour où Amazon lança son offensive jusqu’au procès. Il a réuni dans cet ouvrage témoignages, documents et preuves recueillis lors de l’équivalent judiciaire du Jeu des Trônes.

Certaines de ces preuves sont restées censurées ou cachées au grand public ; qui plus est, comme dans tout procès, le contexte précis de ces retranscriptions de témoignages peut faire débat. À travers ce récit apparaît le tableau saisissant et détaillé de ce mois de janvier 2010 qui devait bouleverser les fondements du marché du livre numérique américain.

Et qui n’ont pas fini de trembler, car suite à la décision de justice, les créateurs de l’iPad ont fait appel. L’histoire n’est donc pas terminée… et Albanese pourrait très bien mettre à jour son propre livre à l’avenir, si l’actualité le lui propose. Le livre qui sera disponible demain sera donc vraisemblablement une « version 1.0 » qui pourra être complétée par de nouveaux chapitres, sans surcoût.

Nous avons souhaité publier 9,99 $ : La Guerre du livre numérique parce que c’est un parfait outil pour comprendre l’ensemble de l’histoire. Une histoire qui, en tant qu’éditeurs indépendants, nous concerne évidemment… et qui vous concerne tout autant, chers lecteurs.

Lorsque nous avons décidé de créer Snark, c’était avec la volonté de faire connaître cet incroyable récit, digne des plus grands thrillers. Car si la situation peut paraître compliquée au profane, cet ouvrage est très simple d’accès et l’auteur arrive à le rendre passionnant.

Si vous êtes un gros lecteur et que vous êtes un tant soit peu intéressé par les coulisses du marché, ce livre est fait pour vous. Et puis, il ne vous coûtera pas 9,99 $, mais 4,99 €. 🙂

Comme indiqué plus haut, 9,99 $ : La Guerre du livre numérique sort demain sur toutes les plates-formes de vente en ligne. Il sera prochainement disponible en impression à la demande.

Nous terminerons ce long papier en indiquant aux journalistes français qu’Andrew Albanes sera de passage à Paris ce vendredi, le 11 avril. Si vous souhaitez vous entretenir avec lui, quelques créneaux horaires sont encore disponibles. Si vous êtes intéressés, merci de contacter Marie en envoyant un e-mail sur presse@bragelonne.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *