L’Amant désiré… un roman qui porte si bien son nom

Les séries de bit-lit et de romance paranormales se suivent… mais ne se ressemblent pas. Preuve en est, la sortie du tome 11 de La Confrérie de la dague noire de J.R. Ward.

Pourquoi faire un article sur l’énième volume d’une série à succès ? Si les fans verront tout de suite où l’on veut en venir, les autres se poseront la question. Il est vrai que le cycle de J.R. Ward n’a plus besoin de ça pour continuer de séduire son lectorat. Après tout, nous parlons de l’une des séries faisant partie du Top 5 du genre.

Mais ce qui démarque L’Amant désiré du reste de la série, et de la, majorité des parutions actuelles, c’est son couple homosexuel. Ce n’est pas le premier bouquin publié par Bragelonne dans lequel deux hommes entretiennent une relation amoureuse (on pense à Terre de Héros de Richard Morgan ou à Nightrunner de Lynn Flewelling, et plus récemment à Sombre Héritage de Christelle Verhoest) ; pas besoin d’en faire tout un fromage, donc… mais le fait reste encore assez rare pour être relevé.

La Confrérie de la dague noire, tome 11 : L'Amant désiré de J.R. Ward

Les choses changent, et c’est bien ainsi. D’autant que cette nouvelle intrigue n’arrive pas comme un cheveu dans la soupe puisque l’auteure avait annoncée qu’elle écrirait cette histoire depuis belle lurette, à la demande de ses fans, aujourd’hui comblés. : le roman a été élu meilleure romance de l’année 2013 par les lecteurs de Goodreads. Devant Beautiful disaster de Jamie McGuire et Dévoile-moi de Sylvia Day. Excusez du peu.

Bref. Comme le dit la chanson : c’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup.

On en profite pour vous annoncer que d’autres romans mettant en vedette des couples gay sortiront dans les mois à venir. Non seulement dans les collections Bit-lit et Romance de Milady… mais aussi chez Bragelonne. (Le moment venu, on vous parlera de cette trilogie de Fantasy tout bonnement génialissime.)

L’Amant désiré est disponible en grand format depuis quelques jours. L’édition poche sera quant à elle publiée en fin d’année.

11 réflexions au sujet de « L’Amant désiré… un roman qui porte si bien son nom »

  1. Je n’ai pas lu ce livre, mais j’ai lu Nightrunner de Lynn Flewelling, et j’avoue adorer la relation amoureuse des deux héros. 🙂 C’est quelque chose d’encore rare dans le domaine de la Fantasy, mais c’est cool que certains auteurs le mettent en avant de cette façon.

  2. En partant de rareté, comment se passe la réédition de Nightrunners en poche?
    Pour toutes les raisons que vous citez, cette série me tiens particulirement à cœur. Et pas seulement pour l’homosexualité des deux héros bien sur!! L’intrigue, les personnage et l’univers valent tous le détour!!

  3. Enfin le tome sur Vhif et Blay ! Je l’attendais depuis longtemps et je n’ai pas été déçue ! A tous les fans de la Confrérie : dévorez-le !!!

  4. Moi ce que j’attends, c’est la Confrérie en numérique… Parce que les grands formats, c’est cher et ça prend de la place ! Certains (surtout chez vous) sont de vrais objets de collection mais pas ceux-là, donc vive le numérique !

  5. Étonnement, parce que je ne m’y attendais pas, c’est la romance la plus intense, la plus réussie et la plus romantique qu’il m’ait été donnée de lire ! Et pourtant j’en lis !!!
    Fan de la série, j’attendais ce tome avec impatience, parce que l’auteur avait parfaitement su nous intriguer et nous échauffer en faisant grandir, au fil des tomes, l’attirance entre ces deux personnages. Comme à chaque fois que j’attends un tome avec impatience, j’avais peur d’être déçue (parce que ça m’est souvent arrivé… trop grande attente, certainement). Là, pas du tout, au contraire !
    Ni déçue, ni gênée, d’ailleurs (et pourtant, c’est chaud !) : tout coule de source, même les scènes de sexe. C’est naturel, évident, magnifique !
    Voilà. Sans doute le meilleur tome de la meilleure série !

  6. J’ajouterai qu’il y a même au moins un roman chez milady avec deux filles bi en couple : chez les soeurs de la lune de Yasmine Galenorn . Parce qu’on oublis souvent les lesbiennes les bi et les trans dans la visibilité LGBT 😉

  7. Je suis heureuse de voir que Milady se met à la romance MM. IJe suis devenue complètement accro à ce type de romance et si je veux pouvoir en lire, je dois me tourner vers des maisons d’éditions spécialisées qui ne font pratiquement que du numérique, ce qui est dommage.
    J’ai eu l’occasion de lire le tome 11 de la série et je dois dire que j’ai été très déçue par ce tome dans lequel on à l’impression que nos deux chouchous ont été relégués au second plan. J’ai lu des fics 100 fois meilleures que l’original.

  8. Il est génial ce tome, JR Ward a su tellement bien réussir sa romance gay qu’elle a initié tout un mouvement de lecture, avec un lectorat féminin qui s’est mis dès lors à lire de la MM Romance, de la romance gay, et qui est en véritable demande. Pour beaucoup, tout est parti de Lover at Last…

    Sinon à quand une rééditon avec les noms originels ? Pour que je puisse retrouver mon Qhuinn… ^_^

  9. Je suis une fan de la première heure de J.R Ward. C’était un tome que j’attendais avec impatience (5 tomes quand même) et j’ai été plus que déçue. J’ai même voulu brûler le livre en anglais lorsque j’ai vu se qu’elle avait fait de l’un des couples fard de la Confrérie. Et cela fait d’autant plus mal lorsqu’il s’agit de personnage que j’ai adoré. Que dis-je aimer dès leur première apparition (surtout Qhuinn)

    Et se que vous avez dit, me conforte dans l’avis que j’aie et que beaucoup de personne dans mon entourage pense. J R Ward n’a pas écrit se livre parce qu’elle le voulait. Elle a simplement écrit se livre pour faire plaisir aux fans. J’aurais aimé que se soit le contraire. Parce que se livre ma laisser un goût d’inachevé.

    Je lis du M/M, j’écris du M/M et je peux vous dire, qu’elle c’est lourdement tromper en se qui concerne les scènes de sexe. On a plus l’impression d’avoir à faire à des robots qu’à autre chose. Il n’y a absolument rien de naturel dans leur relation. Je la préférais largement à leur tout début.

    J.R Ward a tous simplement gâcher leur histoire.

  10. Personnellement, j’ai été déçu de ce tome, je m’attendais à beaucoup mieux.
    Je lis de la romance gay donc les scènes de sexes pour moi n’ont pas été cohérentes. Je m’attendais en l’ouvrant à trouver beaucoup plus de ce couple et nous avons été embarquée dans deux autres histoires d’amour. Pour moi ce n’est en rien le tome de Vhif et Blaylock mais plutôt celui de Sola et Assail.

  11. C’est le tome que j’ai le moins aime.ol ne parle passer asser de l’histoire quinn et blay non beaucoup trop de personnage et vrai qu’on voit plus les personnage de sola et assail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *