Le Visiteur du Futur : interview de Slimane-Baptiste Berhoun, coauteur de La Meute

C’est en ce glorieux mercredi 16 juillet que sort le deuxième épisode de la suite littéraire de la célèbre websérie de François Descraques. Le Loup, le Renard et la Belette sont disponibles dans toutes les bonnes crèmeries numériques, comme les autres parutions du mois de la collection Snark. À cette occasion, nous avons posé quelques questions à l’un des deux cerveaux du projet…

Slimane-Baptiste est l’un des éléments fondateurs de l’équipe Frenchnerd. Ayant rencontré François Descraques lors de sa formation en BTS Audiovisuel, il réalise avec ce dernier bon nombre de clips parodiques, webséries et autres délires audiovisuels. Il réalise notamment sa propre websérie J’ai jamais su dire non, Le Guichet pour la chaîne Orange ou encore Les Opérateurs pour Studio 4.0 et France 4, qu’il a coécrit et qu’il coréalise avec François. Il a occupé pendant sept ans le poste de scénariste-réalisateur chez Brainsonic et y a réalisé des pubs Web et des webséries comme 42e Étage ou des vidéos virales pour Microsoft. Il a également tourné pour Golden Moustache et le Golden Show, où ses qualités d’acteur ont fait de son décrochage Le Facebook News l’un des plus vus sur la Toile ! Dans Le Visiteur du Futur, il interprète le génial Docteur Castafolte. Et aujourd’hui, il est l’auteur du premier roman situé dans l’univers qu’il a contribué à rendre célèbre…

Slimane-Baptiste Berhoun

Tu es passé du statut de comédien à celui de coscénariste et auteur de cette nouvelle aventure. Comment cette transition s’est-elle déroulée et de quelle manière te partageais-tu le travail avec François ?

Nous avons l’habitude d’échanger sur nos scénarios respectifs avec François, nous avons même déjà coécrit et coréalisé Les Opérateurs. Le travail sur La Meute était assez semblable à nos autres séances d’écriture, à la seule différence que nous découpions chaque épisode en une liste de scènes où nous déterminions globalement ce qui se passait, mais sans trop savoir si cela ferait 30, 40 ou 50 pages. J’avais ensuite toute latitude pour mettre l’histoire en prose.

En cours d’écriture j’appelais François si une question mythologique apparaissait au détour d’une réplique. La vraie difficulté était de garder une cohérence globale, parfois avec des événements jamais vus mais qui pourrait un jour devenir importants.

D’ailleurs, comment cette nouvelle histoire vous est venue en tête ?

A la base l’intrigue de La Meute devait faire partie de la saison 4. Le personnage du Maître devait jouer un rôle important dans la résolution de l’histoire. Mais en cours d’écriture François s’est rendu compte que l’ajout de ce personnage tombait comme un cheveu sur la soupe, et qu’il n’aurait pas assez de temps pour donner la densité nécessaire à cette intrigue. Lorsqu’il a été question de faire le livre, il a semblé évident que ce format nous permettrait de traiter convenablement cet épisode de la vie du Visiteur. Mieux, cela nous permettrait de l’enrichir d’une importante séquence de flashback sur la jeunesse du héros et donc d’étoffer encore d’avantage l’univers de la série.

Le Visiteur du Futur - La Meute, épisode 1 : Après l'heure, c'est plus l'heure de Slimane-Baptiste Berhoun et françois Descraques

Couverture du premier épisode gratuit (déjà disponible),
réalisée par Guillaume Lapeyre, comme c’est le cas pour les autres.

Quel est l’enjeu de cette histoire, pour le Visiteur et sa clique ?

La Meute traite globalement du thème de la foi. Le Visiteur et son équipe doivent déplacer des montagnes pour construire un monde qu’ils n’ont qu’entre-aperçu. L’enjeu n’est pas tant pour le Visiteur lui-même, que pour ses comparses qui ont pour la première fois l’occasion de lever le voile sur le passé mystérieux de leur ami.

L’histoire de La Meute est si importante qu’on peut se demander pourquoi vous ne l’avez pas exploité pour une nouvelle saison ? Pourquoi en avoir fait un livre ?

Peu de gens le savent, mais François est très feignant. Réunir une trentaine d’enfants de 10 ans jouant aussi bien que les Goonies, ou détruire Paris pour en faire un décor post-apocalyptique lui demanderait de se lever beaucoup trop tôt le matin.

De plus, le rendu visuel d’un Visiteur-Enfant ne serait jamais aussi fort que son évocation dans un livre, où chacun pourra plaquer les traits qu’il imagine. La Meute a été pensée pour être une histoire ambitieuse car littéraire. Lorsque j’envoyais les textes à François au fur et à mesure, il me disait souvent « C’est super ! Et je suis vraiment content de ne pas avoir à le réaliser ! »

Le Visiteur du Futur - La Meute, épisode 2 : Le Loup, le Renard et la Belette de Slimane-Baptiste Berhoun et françois Descraques

Couverture du deuxième épisode,
maintenant disponible au prix de 1,99 €.

On retrouve indéniablement la patte de la série dans le livre. Mais j’imagine que le passage d’un support à l’autre n’est pas sans difficultés ?

Étonnamment le passage au mode littéraire s’est fait de manière assez fluide. J’avais déjà écrit un livre dans lequel j’utilisais ce style absurde et méta. J’ai été le premier surpris de voir que cette tonalité correspondait parfaitement à l’humour de la série et au recul que celle-ci peut avoir sur sa propre forme.

D’autre part, l’écriture a commencée peu de temps après la tournage de la saison 4. Pour avoir passé un mois entier avec tous les autres comédiens, j’avais les personnages bien en tête. Enfin, l’histoire étant principalement vécue à travers les yeux de Castafolte, j’étais bien placé pour savoir comment le personnage pourrait parler ou réagir.

L’aventure du VDF a commencé il y a plus de cinq ans. Quel regard portes-tu sur le chemin que vous avez parcouru ?

C’est évidemment une belle histoire. D’un point de vue humain d’abord car une partie de la magie de la série tient à l’entente et l’implication de chacun. L’émotionnel a été conservé depuis l’origine entre-pote le dimanche après-midi, jusqu’à la production officielle avec l’arrivée d’Ankama et France Télévision Nouvelles Écritures.

Finalement chacun a pu, petit à petit, exprimer de manière de plus en plus professionnelle ce qu’il avait à défendre, que ce soit en terme de jeu, ou au niveau de l’écriture et de la réalisation de François. Pour moi, le squelette qui soutient tout cet édifice est la capacité de l’auteur à s’inspirer de sa propre vie pour la traduire en une histoire originale, mais avec un vrai fond de vérité.

Le Visiteur du Futur - La Meute, épisode 2 : Le Ventre mou de Slimane-Baptiste Berhoun et françois Descraques

Couverture du troisième épisode,
à paraître le 20 août.

En tant qu’auteur, quelles sont tes influences ?

Je ne pourrais pas dire que j’ai une influence claire en matière littéraire. Je n’ai pas écrit en prenant un modèle en particulier, ni même en lisant des romans de SF en guise de préparation. Personnellement j’aime beaucoup l’humour anglais des Monty Pythons, le côté lunaire des personnages de Fred Vargas, la fraîcheur de Pennac, et j’ai été complètement embarqué par La Horde du Contrevent de Damasio. Mais je ne pense pas que cela se ressente à la lecture de La Meute. J’ai simplement essayé d’écrire quelque chose de simple, de drôle et où l’on ne s’ennuie pas.

Quels sont tes projets ? Aussi bien ceux entourant le VDF que les autres…

Je suis actuellement en pleine écriture d’une série intitulée La Théorie des Balls. J’en ferai la réalisation et on devrait y retrouver une bonne partie du casting Frenchnerd. Il n’est pas impossible que je m’essaye au théâtre, en tant que comédien cette fois, dans un registre très différent. Et qui sait, peut-être que La Meute va réveiller mon âme de romancier… ?

IMG_5996

Slim et François en pleine séance de dédicaces
sur notre stand, à la Japan Expo.

Avant que les lecteurs ne te posent la question : y aura-t-il d’autres saisons du VDF, que ce soit sur papier ou en vidéo ?

Pour ce qui est du Visiteur je ne peux pas parler à la place de François. Tout ce que je peux dire, c’est que La Meute peut être considérée comme une saison à part entière. Pour l’heure la suite des aventures du Visiteur est là !

Une réflexion au sujet de « Le Visiteur du Futur : interview de Slimane-Baptiste Berhoun, coauteur de La Meute »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *