Le Waldgänger sévit désormais en librairie

Première manifestation de l’univers Transmédia de Yumington, le Waldgänger est aussi l’une des premières fictions à avoir rencontré un succès populaire par une unique exploitation numérique. Mais depuis peu, Jeff Balek est aussi l’ambassadeur d’une de nos autres entités : Bragelonne Thriller.

Il peut tout changer, sauf ce qu’il est vraiment…

Yumington, dans un avenir proche. Blake pensait avoir tout vu. Dans les forces spéciales, il a su se sortir des pires situations. Mais, pris sous le feu ennemi en plein cœur du désert, il tombe sous l’emprise d’une mystérieuse relique qui va transformer sa vie… et son esprit.
Et si un homme comme tout le monde se voyait doué de pouvoirs sans limites dans une société livrée à la loi du plus fort, en proie aux crises sociales, économiques et politiques ? Et si cet homme avait le pouvoir de tout changer ? Et si cet homme choisissait une autre voie ?

Waldgänger de Jeff Balek

En partie autobiographique, l’histoire du Waldgänger (prononcez « Valt-Guenne-Gueur ») tente de répondre à cette question : que reste-il à un homme qui n’a plus rien ? L’aventure de Blake est à un carrefour de nombreuses influences, du cinéma d’action (forcément) aux comics (notre ami n’a rien à envier au Punisher) en passant par l’Histoire, la science-fiction et des courants philosophiques.

Ce melting pot qui a pu surprendre les premiers lecteurs de Jeff fait la force du livre. Maitriser les sujets qu’on souhaite évoquer est une chose. Mais ici, l’’auteur réussit à leur faire dire tout ce qu’il souhaite. Alors que nous étions en train de concevoir notre collection Thriller, il nous est apparu que le Waldgänger avait tout à fait sa place en son sein. (Nous vous invitons à lire notre définition du genre dans cet article). Nous sommes fiers de le voir figurer parmi les premiers représentants de cette collection.

Rédigé dans un style volontairement percutant pour être adapté à la lecture sur smartphones, tablettes et liseuses, les six épisodes qui composent l’œuvre dans sa forme numérique ont été repris pour cette version imprimée. Alors, si vous n’avez pas peur de suivre Blake dans sa quête, sautez le pas et rendez-vous sur la page Facebook du Waldgänger. En plus, Jeff y organise un concours qui vous fera gagner plein de cadeaux !

4 réflexions au sujet de « Le Waldgänger sévit désormais en librairie »

  1. Je réitère ma question, pourquoi on a l’intégrale du Waldganger en numérique à 12,99 mais seulement à 9,95 si on achète à l’épisode (1 gratuit + 5 x 1,99) !

    Merci

  2. @yogo : comme l’a expliqué @balek sur twitter, la version papier est enrichie par rapport à la version numérique épisode par épisode, donc la version numérique de la version papier est plus grande que la somme des versions numériques à l’épisode. Sais pas si c’est clair 😉

  3. J’avais répondu, mais ma réponse a été supprimée (on va voir ce qu’il en est pour celle-là) : la version à 12,99 euros est la version numérique de l’édition papier qui est plus complète que la somme des six épisodes parus précédemment uniquement en numérique. C’est ce que j’ai cru comprendre d’un tweet de @balek himself.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *