House of Cards : Mais pourquoi est-il aussi méchant ?

Qui n’a pas entendu parler de la série menée tambour battant par Kevin Spacey ? Mais saviez-vous que le show diffusé par Netflix et Canal + était à l’origine un programme britannique de la BBC, lui-même inspiré d’un célèbre roman de Michael Dobbs ?

Très bizarrement, cet auteur n’a jamais traversé la Manche. Une erreur que nous nous devions de corriger.

Francis Urquhart est au fait de tous les secrets des partis politiques – et il est bien décidé à s’en servir pour devenir Premier Ministre.
Mattie Storin, elle, est une jeune journaliste d’investigation aux dents longues, qui relève le défi le plus excitant de sa vie en découvrant un scandale financier impliquant les plus hautes sphères. Pour révéler la vérité, elle aussi est prête à tout…

House of Cards de Michael Dobbs

Lorsqu’il écrit de la politic fiction, Dobbs sait de quoi il parle puisqu’il a lui-même baigné dans le grand bain. Membre du parti conservateur et conseiller de Margaret Thatcher, c’est cette dernière qui lui a inspiré ce livre, après avoir remporté pour la troisième fois les élections législatives, se faisant plus d’ennemis encore. Cette situation délicate lui fit imaginer l’histoire – totalement fictive, évidemment… et heureusement – de Francis Urquhart, un politicien cherchant à obtenir le poste suprême par tous les moyens possibles.

Urquhart connait aujourd’hui une seconde jeunesse grâce à son homologue américain, Francis Underwood. Si les deux adaptations télévisuelles ont évidemment apporté leurs différences, celles-ci ne sont pas énormes. Comme l’a dit Spacey : « la version américaine concerne un homme rusé prêt à tuer pour tracer sa route vers la Maison Blanche tandis que l’anglaise parle d’un homme rusé prêt à tuer pour tracer sa route vers Downing Street ».

Et que vous vous trouviez à Washington ou à Londres, vous suivrez ce détestable personnage avec fascination.

L’original House of Cards est un ajout de choix pour Bragelonne Thriller, et une nouvelle preuve de l’éventail de merveilles dont sera capable cette collection. (En attendant Seul sur Mars d’Andy Weir ou encore Japantown de Barry Lancet.

Le roman est maintenant disponible en librairie, ainsi que dans sa version numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *