POD, Part 4/4 : Le retour des éditions reliées !

C’est avec cette quatrième partie que notre reportage dédié à l’impression à la demande va se conclure. Et nul doute que ce sujet-là va emballer un certain nombre d’entre vous, puisqu’il répond à l’une de vos plus grandes attentes !

Ce quatrième article sera aussi le plus court. Mais si vous voulez ingurgiter du texte et accumulez des connaissances utiles pour le lecteur que vous êtes, on vous propose tout d’abord de consulter les trois autres partie :

  1. L’impression à la demande, c’est quoi ?
  2. Une tonne de titres de nouveau disponibles
  3. Les collections Snark & Emma

Vous le savez, les livres reliés sont une spécificité des lecteurs de l’imaginaire et, depuis toujours, une marque de fabrique de Bragelonne. Nos éditions reliées et/ou collector ont systématiquement rencontrés un franc succès, tombant souvent en rupture en quelques semaines. Ces mêmes ouvrages sont ensuite uniquement disponibles sur les sites de revente en ligne à des prix exorbitants.

Nous avons toujours dit que nous ne réimprimerions pas à l’identique des ouvrages reliés (à l’exception du Necronomicon). Mais aujourd’hui, l’impression à la demande nous permet de satisfaire vos attentes en la matière, là où la voie traditionnelle nous l’empêchait.

La preuve en image. 🙂

IMG_8585

IMG_8598

Enchaînons sur quelques infos de bases ainsi que des clichés supplémentaires, pour vous prouver que ces belles choses existent bel et bien. (Et avec à chaque fois, une comparaison avec le livre relié original.)

Chronique du Tueur de Roi, première journée : Le Nom du Vent de Patrick Rothfuss
792 pages – 40 € – ISBN : 9782352949152

IMG_8593          IMG_8595

IMG_8595          IMG_8621

Conan, tome 1 : Conan le Cimmérien de Robert E. Howard
576 pages – 35 € – ISBN : 9782352949176

IMG_8586          IMG_8589

IMG_8588          IMG_8622

Haut-Royaume, tome 1 : Le Chevalier de Pierre Pevel
528 pages – 35 € – ISBN : 9782352949183

IMG_8590          IMG_8592

IMG_8591         IMG_8619

Pour terminer, quelques réponses aux questions que vous ne manquerez pas de poser.

Pourquoi ces trois titres-là ?

Tout simplement parce que ce sont ceux qui nous ont été les plus demandés au cours des dernières années.

Où puis-je les trouver ?

Les trois ouvrages sont d’ores et déjà disponibles. Partout. Chez votre libraire habituel, qu’il soit physique ou virtuel.

Est-ce qu’il y en aura d’autres vagues de reliés ?

Nous l’espérons. On a très envie de vous l’affirmer, mais cela dépendra de leur accueil. Ne mettons pas la charrue avant d’avoir tuer le bœuf. 🙂

C’est quand même un peu cher…

Conan le Cimmérien en relié POD est exactement au même prix que Conan le Cimmérien en relié tradi. Le Nom du Vent et Le Chevalier coûtent effectivement 10 € plus chers que leur modèles respectifs. Comme nous l’avons indiqué dans les précédentes parties de ce dossier spécial, l’économie de l’impression à la demande est un peu plus élevée que l’impression traditionnelle. Tout est question de proportionnalité. (Et pour rappel, dans le cas du Pevel, la première édition reliée n’était VRAIMENT pas chère pour l’objet.)

N’y avait-il pas moyen de reproduire à l’identique ?

Non. L’impression à la demande réalise quelques miracles, mais pas tous. En l’occurrence, il n’y a que les jaquettes du Nom du Vent et de Conan, qui manquent à l’appel. Le Chevalier était déjà comme ça.

Aucun changement dans le contenu ?

Juré.

Voilà. On espère que vous avez apprécié cette série d’articles sur ce sujet qui nous tenait à cœur. On aura certainement l’occasion de revenir sur l’impression à la demande à l’avenir, au fur et à mesure des innovations techniques.

Et, c’est promit, on proposera d’autres articles sur les coulisses de l’édition. (D’ailleurs, dans le prochain numéro de Neverland, vous aurez droit à un papier sur l’achat des droits de publication d’un ouvrage.)

Sur ce, très bon week-end de fin d’année… et bonnes fêtes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *